Comment choisir les projets sur lesquels investir

Comment choisir les projets sur lesquels investir

Catégorie : Tutoriels | Publié le 28/08/2015 | Il y a

Vous n’êtes pas économiste ou banquier, pourtant quelques conseils simples peuvent vous aider à choisir les projets pour investir astucieusement vos économies

Ecoutez vos envies

La démarche de prêt direct au porteur de Projet c’est l’occasion de soutenir des projets qui vous intriguent, qui vous plaisent mais aussi en accord avec votre éthique et les valeurs que vous souhaitez défendre.

« J’investis dans les projets dans la Région où je vis » ; « Je soutiens cet achat de voiture électriques car j’espère contribuer à rendre les rues de nos villes moins bruyantes. »

 

Soyez curieux

La plupart des plateformes d’investissement collaboratif ne sont pas spécialisées, en visitant le site vous serez bien souvent entraînés dans des univers différents de votre profession ou de votre quotidien. N’hésitez pas à découvrir de nouveaux domaines et ne croyez pas le prêt réservé aux experts en commerce ou en économie.

« Je n’y connaissais rien en construction ni en isolation, mais la présentation du projet m’a convaincue de l’intérêt pour cette entreprise de réduire ses coûts en chauffage et son impact écologique rapidement. »

 

Découvrez l’histoire du projet

Budgets prévisionnels, données financières… mais pas que ! Le développement de l’économie collaborative permet d’échanger et d’apprendre le chemin qui a conduit le porteur jusqu’à son projet.  Investir dans un projet c’est aussi découvrir la personne se trouvant derrière, et l’unique de chaque situation.

« Quand j’ai lu le témoignage de ce jeune entrepreneur plein de volonté, je me suis souvenu des premières années où j’ai monté ma société et de mes difficultés pour me faire soutenir financièrement à l’époque, aussi j’ai voulu lui donner un coup de pouce. »

 

Rassurez-vous

Franchir le pas du financement participatif, ce n’est pas une affaire de traders ! Les projets acceptés par les sites de crowdlending sont soumis à une première présélection. Ces mêmes sites vous faciliteront l’accès aux informations clefs et vous donneront parfois un degré de risque (appelé scoring) attribué au projet – attention : les critères peuvent être économiques, mais aussi humains. De plus la plupart du temps, vous pouvez échanger directement avec le porteur de projet.

« Avant d’investir, j’ai préféré prendre le temps de questionner le porteur de projet sur une donnée du budget prévisionnel, et cela a aussi renforcé ma confiance dans son projet. »

 

Soyez stratège

 De votre côté, vous avez aussi toute décision sur les sommes que vous investissez. Vous pouvez également répartir vos dons sur plusieurs soutiens ainsi qu’en choisir le montant selon votre degré de confiance. Même si le risque 0 n’existe pas, prenez le temps de vous familiariser avec l’investissement collaboratif.

« Au début j’étais rassurée de pouvoir répartir mes économies sur différents projets, j’ai pu varier les taux de prêt et oser investir sur des propositions très variées. »

 

Soyez acteur

En investissant directement avec les entreprises, vous préparez demain. L’expansion de l’économie collaborative  offre maintenant un nouveau terrain d’action pour chaque citoyen, choisissez les projets qui vous paraissent utiles. L’investissement de vos économies est une action concrète qui détermine leur réalisation.

« Aujourd’hui, quand je passe devant ce salon de thé et vois son succès, je me dis qu’il y a quelque part une pierre qui s’est posée grâce à moi, et qu’il aurait été dommage de ne pas le faire. »

Partager cet article