Bientôt un prêt à 5 000 €uros par projet et par prêteur ?

Bientôt un prêt à 5 000 €uros par projet et par prêteur ?

Catégorie : Réglementation & Fiscalité | Publié le 28/02/2016 | Il y a

Les plateformes ayant le statut d’Intermédiaire en Financement Participatif (IFP) sont soumises à un cadre réglementaire qui fixe le prêt maximum par prêteur à 1000 euros par projet. Du changement en vue ?

Actuellement un prêteur ne peut aller au-delà de ce seuil de 1 000 euros pour un même projet.

Certes, cela permet de limiter le risque et il va sans dire que le législateur a voulu mettre des garde fous avec le souci de protéger l’épargnant. Partant du principe que tout un chacun n’est pas forcément conscient de ses engagements...
Cependant depuis quelques semaines, un bruit court à propos d’une rehausse de ce seuil à 5 000 euros.

La troisième édition des assises de la finance participative, qui aura lieu le 29 mars prochain, devrait permettre d’apporter des réponses à cette attente, et à d’autres encore. Les acteurs du crowdlending escomptent une réponse favorable en ce sens, Emmanuel Macron, par sa présence annoncée à ces assises est donc très attendu.

Plusieurs raisons justifient cette demande.

En premier lieu, cela permettrait surtout d’amener au crowdlending davantage d’investisseurs privés avec de plus gros potentiels, lesquels voient jusqu’à présent ce plafond de 1 000 euros comme une contrainte et une complication pour leurs investissements.

Cela faciliterait par ailleurs la réussite des campagnes de financement avec un nombre de prêteurs plus réduit.

Enfin, et cela est peut-être le plus important, cela dépénaliserait les plateformes de l’hexagone face à des concurrentes européennes qui n’ont pas ces contraintes de plafonds. Il y a donc une certaine urgence à remédier à ces limites.

 

Partager cet article