Bonne année 2017

Bonne année 2017

Catégorie : Notre actualité | Publié le 04/01/2017 | Il y a

2017 se dessine déjà comme une bonne année pour le financement participatif ! Depuis 2014 et la première ordonnance qui annonçait la première véritable rupture du monopole bancaire, beaucoup de choses se sont passées.

Le financement de nombreux projets, portés par des entreprises, via le prêt participatif, s’est amplifié. Et pour beaucoup d’investisseurs privés, le terme de « crowdlending » a pris place dans leur vocabulaire.

Des acteurs majeurs, comme Lendix, Unilend, Lendopolis, ou encore Lendosphère dans les EnR, se sont positionnés, et à eux seuls représentent l’essentiel du marché en volume de prêts octroyés. On notera que les institutionnels ne sont pas restés étrangers à cette vague et sont entrés de plain pied dans la place, aux côtés des majors du crowdlending. Des questions se posent d’ores et déjà sur la part restante aux investisseurs privés à l’avenir dans les financements via les grandes plateformes et on est en droit d’espérer qu’ils conserveront leur pouvoir de décision et de libre arbitre. Et donc qu’ils resteront au centre de ce type de financement dit « alternatif ». Le sens du financement par la foule perdurera ainsi.

La qualité des projets, leur solidité, prévalent sur le volume et de trop nombreuses défaillances sont à exclure pour que le crowdlending puisse gagner davantage en notoriété et en attractivité. Au-delà de la simple question de la rentabilité financière, il y a une idée que l’on doit défendre, celle de la philosophie du participatif. Et donc que les citoyens puissent décider de participer à l’économie selon leur propre affect.

Pour que le crowdlending puisse lutter à armes égales avec d’autres produits financiers, l’incitation fiscale était nécessaire, et on peut se féliciter qu’un geste ait été fait en ce sens, avec la déductibilité des pertes qui a été autorisée au début de l’année 2016. On se félicite à nouveau en ce début d’année 2017 puisque le principe a été étendu aux minibons. Ces minibons sont un nouveau moyen d’investir dans l’économie via le crowdlending, ouvert à tous et qui permet de plus grandes manœuvres. Signe que le crowdlending est au centre de toutes les attentions !

Et PrêtStory dans tout cela ? Nous travaillons activement pour que 2017 soit une année charnière pour notre plateforme. Mais cela nous vous en reparlerons. En attendant nous vous souhaitons à toutes et à tous, une excellente année 2017.

 

Partager cet article