Crowdfunding, crowdlending, quelle différence ?

Crowdfunding, crowdlending, quelle différence ?

Catégorie : Crowdlending, Crowdfunding, | Publié le 20/10/2015 | Il y a

Le crowdfunding, de l’anglais « crowd » qui signifie « foules » et « funding », qui signifie « financement », est un terme générique qui renvoie au financement participatif. Cette pratique s’est surtout développée sur internet et fait l’objet de réglementations depuis le Ier octobre 2014.

L’avantage de ce type de financement est de permettre à un projet de se développer sans passer par des intermédiaires bancaires, les fonds étant levés par des particuliers. Le crowdfunding est composé de plusieurs branches, dont le crowdlending fait partie.

Les différentes branches du crowdfunding :

LE CROWDLENDING (OU PRÊT PARTICIPATIF)

L’emprunteur passe par une plateforme internet pour présenter son projet à des prêteurs, qui participent en fonction de leurs moyens. Les intérêts et l’échéance de remboursement sont définis par les prêteurs.

LE DON

Le don est une participation sans contrepartie, qui peut être effectuée par un particulier ou une association ou encore une entreprise.

LE DON AVEC CONTREPARTIE

C’est le même principe que le don sauf que le donateur reçoit une contrepartie, parfois matérielle comme des cadeaux, ou immatérielle, comme par exemple de la publicité.

L’INVESTISSEMENT EN CAPITAL (EQUITY)

Les contributeurs au projet deviennent actionnaires et ont ainsi un droit de regard et de vote. Ils pourront profiter des bénéfices à venir.

LE MICROCRÉDIT

Les investisseurs prêtent de faibles montants à des entrepreneurs ou à des artisans à qui les crédits bancaires sont fermés pour concrétiser des microprojets.

LA PRODUCTION COMMUNAUTAIRE

Les investisseurs sont aussi producteurs et ils perçoivent des redevances (même minimes comme des cadeaux) sur les futures ventes. 

Partager cet article